Les Grandes Routes

En 1972, le père André Haim part à pied avec Wilfried, jeune franco-allemand, de Genève vers Jérusalem.
Ils ouvrent ainsi, avec leur carriole, un sillon d’amitié qui traverse la France, l’Italie, la Grèce, la Turquie, la Syrie, le Liban, la Jordanie, les territoires palestiniens, et enfin Jérusalem.

Cette Route de Jérusalem est un outil mis à la disposition des jeunes (20-35 ans). Les marcheurs (en tandem de préférence) franchissent des frontières aussi bien nationales, que culturelles et religieuses. Ils prennent le temps de la rencontre, de l’écoute de la mémoire des peuples, au-delà des préjugés et des faux-savoirs, dans la dépendance de l’hospitalité. Ils abordent ainsi la complexité du monde et les enjeux de la Paix.

Depuis plus de quarante ans, des milliers de kilomètres ont été ainsi parcourus à pied, grâce à l’accueil des habitants, appelés les jalons, suivant plusieurs axes :

  • Europe du Sud : France, Suisse, Italie, Grèce, Turquie, Syrie, Liban, Jordanie, Palestine, Israël
  • Europe Centrale : Angleterre, France, Allemagne, Autriche, Hongrie, Roumanie, Bulgarie, Turquie, Syrie, Liban, Jordanie, Palestine, Israël
  • Europe des Balkans : Slovénie, Croatie, Bosnie, Monténégro, Albanie, Grèce, Turquie, Syrie, Liban, Jordanie, Palestine, Israël

Au grès des contextes géopolitiques, les parcours se sont modifiés, l’accès à certains pays devenant impossible, ou bien au contraire, des frontières s’ouvrant.

Itinéraires de la Route de Jérusalem

Itinéraires de la Route de Jérusalem

Une cinquantaine de marcheurs, le plus souvent à deux, ont pris une année de leur vie pour creuser les sillons de ces routes, une chaine d’amitié se formant à travers les hôtes, qui pour certains ont accueillis à peu près tous les marcheurs.

2010-2018

Avril-mai 2014   Christine Ancey part à la rencontre de  nos amis du Proche-Orient, Jordanie, territoires occupés et Israël, pour renouer des liens.
Impressions : Christine au PROCHE-ORIENT – 2014
Respirations : PROCHE-ORIENT 2014 Diapo Christine ANCEY

Juillet 2010   Cécile et Fabien Dervin partent de Rouen et passent par la Suisse et l’Italie.

Stéphanie Maillard part avec son âne, finit le parcours avec son frère, en lien fort avec l’association.

Mai 2010   Emmanuel Blanquet et Pierre Schmutz partent d’Avignon et s’engagent dans la traversée de l’Italie du Nord au Sud comme les premières routes.

2000-2010

2007-2008   François de Williencourt part de Rome. Il passe par les Balkans et la Turquie.

2003-2004   Rosanna et Francesco partent de Brescia (Italie du Nord).

2001-2002   Angélique et Luc Lemoine partent de l’Aber Wrach (Finistère). Ils passent par les Balkans.

1999-2000   Clotilde et Gildas Barbot partent du Caylar (Hérault). Ils passent par les pays de l’Est.

1990-2000

1998-1999   Evelyne Lyons part à vélo de Londres, puis à pied de Genève. Elle est rejointe par Geneviève Brousseau à partir d’Istanbul.

1995-1996   Paul de Sinety part de Paris et passe par l’Allemagne et l’Europe de l’Est.

1994   Maria-Chiara et Massimiliano Manera partent d’Istanbul. Puis ils passent 6 mois au Bangladesh.

1994-1995   Geneviève Brousseau et Isabelle Roche partent de Tours, Indre et Loire.

1993-1994   Marc Bonenfant et Olivier Martin partent de Genève. Ils passent par l’ex-Yougoslavie.

1980-1990

1989   Antonella et Fiorenzo Bugatti partent d’Istanbul. Puis ils passent 6 mois au Brésil.

1988-1989   Monique Cancouet et Bénédicte Jacob partent de Creil.

Départ de Landevennec, en Bretagne, de six jeunes marcheurs : Eric et Haude Lemoine, Anne Le Roux-Gustave et Emile Gourmelon, Patricia et Denis Lecointre (qui ne continueront pas). Première route passant par les Balkans.

1986-1987   Bernard Geoffroy part de Taizé, s’arrête à Ankara puis séjourne à Jérusalem.

1985-1986   Marie-Noëlle Massignon et Jean-Côme Renaudin partent de Troyes dans l’Aube.

1983-1984   Jacques Thomas part de Bordeaux. Il marche en Israël et Palestine.

1972-1980

1979-1980   Marie Dieudonné et Massimo Tinghi (route franco-italienne) partent de Cuneo (près de Turin).

Xavier et Sophie Bohl, jeune couple français parti de Paris. Ils attendent Marie et Massimo à Ankara pour rejoindre Jérusalem.

Chantal Huteau part pour Alep (Syrie). Elle séjourne plusieurs mois au Proche-Orient en milieu arabe et en milieu juif.

1978-1979   Départ de Michel Crépu et de Michel de la Patellière de Notre Dame de la Salette, leur route s’arrête à Rome.

1976-1977   Violaine de Saint-Laurent et Frédéric Jeannin partent de Cannes. La route s’interrompt en Grèce à Thessalonique où Violaine séjourne plusieurs années.

1974-1975   Denis Mennessier et Joëlle Guérin partent depuis Romans (Drome): traversée de la Turquie durant la guerre de Chypre, et du Liban en pleine guerre civile.

1973-1974   Gérard Dizier et Denis Foucher partent directement dans les pays du Proche Orient pour étudier les possibilités d’accueil et de passage de frontière dans la région dans un contexte de conflit israélo-arabe (Guerre de Kippour).

1972-1973   André Haim (fondateur de la Route de Jérusalem) et Wilfried Reinermann partent de la Plaine de Genève.

Les commentaires sont fermés.